Accueil > Médias > Reportages > Injection de biogaz dans le réseau de gaz naturel

Injection de biogaz dans le réseau de gaz naturel

À propos du média

Description

Publié le : vendredi 19 mai 2017

Mis à jour : il y a 4 mois

Les auteurs :

L’injection de biométhane issu de station d’épuration dans le réseau de gaz naturel sera effectif d’ici fin 2017 à Quimper

https://fr.wikipedia.org/wiki/Biogaz
Le biogaz est le gaz produit par la fermentation de matières organiques en l’absence d’oxygène. Au cœur de la transition énergétique et de l’économie circulaire, il est aussi source d’emplois locaux.. La méthanisation se produit spontanément (dans les marais, les rizières, les grands réservoirs ou barrages hydroélectriques tropicaux,, les décharges contenant des déchets ou matières organiques (animales, végétales, fongiques ou bactériennes). On peut la provoquer artificiellement dans des digesteurs (en particulier pour traiter des boues d’épuration, des déchets organiques industriels ou agricoles, etc.).

C’est une des sources renouvelables d’énergie intéressant la transition énergétique, et en France la feuille de route de la Conférence environnementale de septembre 2012 prévoit la préparation d’un plan national biogaz, prolongeant le « projet agro-écologique » lancé en décembre 2012, incluant un plan énergie Méthanisation Autonomie Azote (EMAA, lancé le 29 mars 2013). Le plan déchets 2014-2020 en préparation et de futurs schémas régionaux Biomasse pourront aussi contribuer à mieux valoriser cette ressource.

Le biogaz, s’il est épuré devient le biométhane qui est la forme renouvelable du gaz naturel essentiellement composé de méthane mais aussi du butane, du propane et d’autres éléments (énergie fossile).

Licence : CC by-sa

Statistiques

32 vues

Intégrer ce média

  • Prévisualiser le rendu

Poster votre message

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom