Accueil > Médias > Reportages > To Nga sa bataille

To Nga sa bataille

À propos du média

Description

Publié le : vendredi 11 janvier 2019

Mis à jour : 11 janvier

Les auteurs :

Près de quarante ans après la fin de la guerre du Vietnam, une Française d’origine vietnamienne, To Nga Tran, engage des poursuites contre des géants de la pétrochimie. Elle les accuse d’avoir produit l’Agent orange, un défoliant très toxique déversé par l’aviation américaine et qui, aujourd’hui encore, fait de nombreuses victimes.

L’assignation a été délivrée en mai 2015 aux 26 compagnies concernées, parmi les lesquelles Monsanto et Dow Chemical. Pour Tran To Nga, elles ne pouvaient ignorer la dangerosité de ces défoliants. En réponse à ces attaques, Dow et Monsanto affirment avoir juste honoré les commandes impératives du gouvernement américain. A les entendre, rien ne prouve que les maladies diagnostiquées sont imputables à leurs produits.

La procédure de Nga vise à lui rendre justice et, au travers d’elle, obtenir enfin la première reconnaissance tangible d’un immense crime. Il s’agit d’un procès techniquement difficile, et très onéreux. Nga n’a pas les moyens de couvrir pareils frais. Aussi, a-t’elle décidé de publier un livre de témoignage « Vietnam, ma terre empoisonnée » afin de lever des fonds. L’occasion pour l’association "A quoi ça serre" de Plougastel-Daoulas, de lui offrir un temps de parole à travers l’organisation de réunions publiques en février 2017 (Saint-Brieuc, Plougastel-Daoulas, Confort-Meilars, Auray).

Licence : CC by-nd

Statistiques

9 vues

Intégrer ce média

  • Prévisualiser le rendu

Poster votre message

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom